READING

7 astuces pour doper sa confiance en soi

7 astuces pour doper sa confiance en soi

Les personnes dotées d’une débordante confiance en elles, ont toujours suscité mon admiration. Vous l’aurez ainsi deviné, je ne fais donc pas partie de ce club. Du moins, je l’ai quitté un temps durant et je peine à y revenir.

Je me souviens qu’enfant, la confiance ne me faisait pas défaut, bien au contraire. J’en avais à revendre, quitte à fatiguer mon entourage par tant d’égocentrisme. En grandissant, les changements aussi bien de mon caractère que de mon physique et le regard porté par autrui sur ces derniers ont pourtant fini par atteindre cette confiance jusqu’à l’amener à s’étioler puis disparaitre. 

J’ai longtemps songé que je n’avais pas ma place. Dans ce lycée, dans cette Fac, dans ce travail, dans ce groupe d’amis. Que voyaient-ils tous en moi alors que je n’avais strictement rien d’intéressant. Si seulement j’avais été plus jolie, plus fine, plus intelligente encore ou débrouillarde. Ou tout simplement plus extravertie. Cette dernière remarque, je l’ai fréquemment reçue. « Ah ! Tu es tellement introvertie ! » tant et si bien que j’ai fini par y croire. « Je suis introvertie, timide, c’est donc normal que je sois à ce point transparente ».

Question estime personnelle, je frôlais le 0 pointé.

Il aura fallu bien des années, un bon entourage, de véritables ami.e.s, une relation amoureuse épanouissante, pour comprendre que non, je n’étais pas telle qu’on m’avait étiquetée, que si j’en étais là, ce n’était pas sans raisons, qu’il fallait que j’arrête de m’excuser d’exister. Et que je reprenne les rênes. Je vous avouerai que devenir mère a été, une fois encore, un excellent déclencheur. Comment être une « vraie » mère si je n’avais aucune confiance en moi, en ce que je faisais vis à vis de mon fils ? Et c’est une sorte « d’instinct » (je n’irais pas à ajouter maternel) qui progressivement a achevé de faire tomber les barrières et m’a permis de regagner une véritable estime de moi-même. 

Mais -sans passer par une grossesse !- il est tout à fait possible de retrouver / gagner confiance en soi. Ce n’est pas une maladie, c’est un schéma, une programmation de l’esprit qui se doit d’être déconstruite pour être mieux rebâtie. Ce sont des bases solides à enfoncer dans le sol pour acquérir, enfin, les clés d’une compréhension globale de sa personnalité. 

Aussi, voici quelques astuces qui pourront vous aider à renouer (ou acquérir) confiance en vous. 

1/ Connaitre ses forces et ses faiblesses.
La confiance en soi est la foi dans le fait de penser qu’on est capable de… Si vous vous estimez capable d’écrire, vous aurez confiance en vous pour tenir un blog par exemple. A l’inverse, si vous jugez vos forces physiques limitées, vous ne vous sentirez pas de vous investir dans un sport d’endurance. Cette confiance en soi se renforce et se consolide avec les réussites et, à l’inverse, les échecs, qui se présentent sur notre route. Plus vous aurez conscience de vos forces et de vos faiblesses, mieux appréhender les situations qui vont les mettre à l’épreuve.

2/ Les accepter.
Ce qui nécessite donc de faire la paix avec. Et surtout, avec vos faiblesses. Parler devant un auditoire vous provoque des sueurs froides ? Refusez la proposition, évitez de vous placer dans cette posture qui vous fera perdre toute confiance en vous. Seconde option : domptez vos faiblesses. Même situation autre solution : prendre des cours de dictions, de rhétorique. Se former pour vaincre une faiblesse, la faire diminuer et voir sa confiance en soi doubler. Le parfait exemple dans mon cas fut de vaincre ma « peur » du téléphone en passant 3 ans à interviewer par ce biais des inconnus dans le cadre de mon travail ! Un sacré gain de confiance à la clé !

3/ Arrêter de croire que tout « serait mieux si… ».
Comme je le disais en préambule, c’est un leurre. Une illusion. Une confiance en soi temporaire qui s’effondrera dès qu’un échec ou une situation difficile se présentera. Si vous n’avez pas fait la paix avec vos faiblesses, celles-ci ne manqueront pas de se rappeler à vous et vous entraineront de nouveau dans une perte d’estime. 

4/ Accepter les compliments.
Vous êtes félicitée pour votre projet rendu ? Pour une mission relevée haut la main ? Ou tout autre évènement ? Ne songez pas qu’il y a forcément un sens caché. Acceptez avec bienveillance ces compliments, sachez en faire une force, un moteur et permettez ainsi à votre jauge de confiance de grimper. Croyez-y pleinement. Si vous les recevez, c’est que vous les méritez amplement. A l’inverse, les critiques ne sont pas toujours justifiées, sachez être objective (même si c’est difficile) et déceler les sentiments qui les provoquent (jalousie par exemple). 

5/ Et se complimenter soi-même.
Oui, vous avez le droit d’être fière de vous, de vos projets, de vos réussites, de ce que vous accomplissez même si cela peut paraitre ridicule ou minime aux yeux d’autrui. Cessez de compter sur les autres pour vous dire « Bravo ! ». Ce blog, je l’ai créé seule, tenue seule, bataillé seule pour lui donner la possibilité de perdurer 10 ans. Même si, à ce jour, je ne suis pas toujours seule aux commandes et que l’aide que je reçois est la bienvenue, il n’en demeure pas moins la fierté d’avoir créé et maintenu un tel projet sur une si longue durée. De même pour ma carrière que j’ai construis sans réseau, sans relation, sans diplôme. Cela est suffisamment notable pour que je me dise, de temps à autre en regardant en arrière, « Bravo, tu peux être fière de toi ». 

6/ Bannir les personnes néfastes de son entourage.
Je développerai plus longuement le sujet dans un article dédié car il mérite à lui seul d’être traité. Cependant, pensez à l’importance d’être entourée par des personnes bienveillantes. Même s’il n’est pas toujours simple de tirer un trait sur des relations (aussi bien amicales que amoureuses), ces dernières affectent souvent votre estime personnelle et ce, de façon très insidieuse par moment, ce qui rend le tout encore plus complexe.

7/ Oser le « Dream big ! »
Si vous débordiez de confiance en vous, que feriez-vous ? Changer enfin de job pour celui qui vous plait vraiment ? Mettre un terme à cette histoire d’amour dans laquelle vous ne vous épanouissez plus ? Mettre les voiles et faire le tour du monde pendant un an ? Faites le point sur vos envies, même les plus folles et les plus inaccessibles et lancez-vous dans la réalisation de celle qui vous parait la plus « simple » à achever. Pour ma part, le « Dream big » fut le lancement de 23/NOVEMBRE. Le(s) prochain(s) « Dream big » de ma liste étant en rapport avec About-a-Girl.com et son évolution, il est fort probable que vous les voyiez venir en 2019 / 2020 !

Quelles sont vos astuces pour avoir confiance en vous ?
D’ailleurs, cette confiance, l’avez-vous ?

A très vite pour un nouvel article,


Journaliste. Créatrice de contenus. Fondatrice du blog "About-a-Girl.com" et de la marque de bijoux "23/NOVEMBRE".

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSTAGRAM
RETROUVEZ ABOUT A GIRL SUR INSTAGRAM