Menu & Search

blog mode, blog mode nice, repetto, ballerines repetto, repetto camille, repetto jaunes, repetto smile, sac zara, sac jaune, sac trio, ersatz trio celine, ballerines smile repetto

Pantone nous annonçait que le printemps / été 2013 serait émeraude ou ne serait pas. Il sera donc pas chez moi. Est-ce une réaction au temps gris qui nous a poursuivit jusqu’en juin créant un besoin de lumière intense ? Ma passion pour le noir (et blanc), a beau être dévorante, lorsqu’il s’agit des accessoires, mes principes sont un peu plus malléables. Mon Pantone intérieur a donc décidé que cette saison marquerait le débarquement imminent de pièces jaunes. En version vives et non pâlichonnes.

Entre le pseudo “Trio” made in Zara, de bonne taille et contenance, et les Repetto “Smile” (qui me le donnent), longtemps lorgnées avant de passer à mes pieds, la saison s’est incroyablement bien amorcée et si le soleil était encore caché il y a peu, ces accessoires palliaient à son absence et comblaient, “stylistiquement” parlant l’attente des jours meilleurs !

Sac à soufflets Zara – Ballerines Smile Repetto

4 Comments

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. 6 années ago

    ouuuuuh les petites ballerines jaunes, j’adore, j’adore, j’adooooore <3

  2. Mar
    6 années ago

    J’ai acheté aujourd’hui le sac sur le site de Zara pour 23 euros!! J’ai été trop contente, j’ai failli prendre le rose aussi mais finalement, je l’ai pas fait! Et les ballerines sont très belles mais c’est pas facile de trouver des Repetto ici en Espagne! Gros bisous ma belle!

  3. Mency
    6 années ago

    oh bah moi aussi j’adore les accessoires jaunes !

  4. lareveuse95
    6 années ago

    J’adore, j’aimeria beaucoup avoir des repetto un jour ^^

    Mon vernis jaune du jour irai parfaitement avec tes achat ^^

    http://leblogdelareveuse.blogspot.fr/
    http://lareveuse95.tictail.com/

Sign up to my Newsletter

A good laugh is a mighty good thing, and rather
too scarce a good thing the more’s the pity.