Dressing Idéal Hivernal

Dressing Idéal Hivernal

Cette année -bien qu’elle ne soit pas encore terminée- s’est révélée être une année charnière, l’année de bouleversements intenses sur de multiples plans qu’ils résultent du personnel ou du professionnel. Et je sais déjà que les semaines qui me séparent de 2017 vont être également la source de nombreuses remises en question.

Quel rapport entre cette introduction et une sélection shopping hivernale préparée dans ce post ? Un lien plus important que vous ne l’imaginez.

Bien que le blog soit -au départ- une sorte de « journal », j’éluderai certains aspects pour me concentrer sur « notre » sujet de prédilection ici : la mode. En l’occurence, le shopping.

Fut un temps,  j’avais entamé un long (mais efficace) travail autour de la constitution d’un « Dressing idéal« . Si le coeur vous en dit, je vous invite à relire les articles dans la catégorie dédiée. Tout était parti d’un constat simple : l’immersion dans l’univers des blogs mode m’avait littéralement rincée. Aussi bien en terme de style, de reconnaissance (au sens « se reconnaitre dans le miroir » pas en terme de « starification ») mais aussi financièrement. En résumé, je me retrouvais avec un dressing bien trop plein pour quotidiennement avoir rien à me mettre parce que cette accumulation d’alors ne me correspondait pas -toujours en terme de style- et n’était que le reflet d’un « moutonnage » intense dans lequel je m’étais laissée emporter.

En était née une souffrance suffisamment forte pour que je me retrouve à réaliser ce travail donc de remise en question. Un processus qui fut long mais bénéfique et m’avait permis d’acquérir une certaine stabilité. Stabilité à laquelle vous avez eu droit pendant plusieurs années avec des propositions certes moins « tendance » mais nettement plus naturelles et reliées à ma personnalité.

Or, comme je le disais en intro (oui, j’y viens), cette année 2016 a engendré des changements auxquels je n’étais pas préparée et m’a fait -malgré moi- replonger dans un cercle un peu trop intense de shopping dont il n’est pas toujours simple de sortir. Entre l’identification des besoins (réels ou fictifs) et des envies, la frontière n’est pas forcément nette.

En résumé, en vous préparant cette sélection shopping hivernale, si tout me fait terriblement envie (difficile de faire plus « moi » pour le coup avec l’ensemble des pièces !), si j’envisageais déjà la vente d’un rein pour pallier à l’ensemble des dépenses, je me suis finalement rendu compte que la plupart des pièces étaient déjà dans mon dressing. Pas celles-ci précisément, non, juste des modèles similaires comme la blouse en dentelle, les boots noires, le pull gris clair… S’en est suivi tout une réflexion autour -une fois encore- des besoins et envies, de ce dressing idéal que j’avais si bien avancé et qui est retombé dans l’oubli, de ces trop nombreuses pièces accumulées (que j’ai commencé à trier et donner en masse), de ces choses qui me paraissent si logiques et ne fonctionnent pas…

Un sacré remue-ménage dans mon crâne qui a atteint son apogée avec la préparation de cet article. Je vous l’avoue, si j’ai aimé être enceinte (oui, je le suis toujours mais on est au bout quand même), je n’ai pas forcément apprécié de devoir constamment acheter des vêtements tout au long de ces neuf mois, plus par « obligation » que réelle envie. Et même en ayant évité les pièces « grossesse » (hormis pour les jeans, pas le choix !), même en ayant projeté celles-ci sur l’année prochaine et l’envie ou non de les reporter, j’ai vu émerger un sentiment qui ne m’a guère enthousiasmé.

Je sais que dit ainsi, cet article doit vous sembler sans queue ni tête, croyez-moi c’est bien plus clair dans mon esprit (heureusement me direz-vous) et je conclurai ce charabia en vous disant que toute cette réflexion qui est entrain de devenir omniprésente dans ma tête -faute aussi à ce système de compensation dû au stress que je vis depuis plusieurs semaines (comprendront celles qui me suivent sur Snapchat)- risque d’entrainer quelques modifications sur About a Girl.

Disons que je commence à comprendre et à me comprendre, que je liste (encore) ce qui résulte du besoin, de la pulsion ou de l’envie réelle, ce qui me va réellement et ne m’est pas dicté par la tendance, ce que j’aime profondément tant en teintes, qu’en matières, qu’en coupes, ces « folies » que j’adore également (coucou le tartan / léopard / étoiles) et qui font aussi mon « style ». Disons pour la faire courte que je tente de concilier l’ancienne moi, la nouvelle moi, l’adolescente, la trentenaire et maman en devenir, et que ce n’est pas une mince affaire.

Cette pause qui arrive sur About a Girl question publications et propositions de tenues s’avère finalement bien plus intéressante et, je l’espère, bénéfique, que je ne l’avais envisagé sur l’instant. Je pense qu’on en reparlera très probablement dans des Editor’s Letter.

Sur cette -très longue- causerie, je vous laisse en compagnie de mon « Dressing idéal hivernal », minimaliste, renouvelable, et indémodable (ou presque).

Passez une excellente journée et à vendredi pour la dernière tenue de 2016 (et oui).

Shop the post

 

P.S : Une fois encore, pour les niçoises / azuréennes, vous pouvez retrouver l’ensemble des pièces de cette sélection shopping automne / hiver 2016 dans les boutiques H&M, Mango et & Other Stories présentes au sein du centre commercial Polygone Riviera de Cagnes-sur-Mer.

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *