READING

Une question de gratitude et de politesse.

Une question de gratitude et de politesse.

Quel mot vous vient à l’esprit lorsque vous recevez un présent ? “Merci” ? On est d’accord, c’est une bonne réponse. Cela signifie que vous avez reçu une bonne éducation, que vous êtes polis, sensés, “normaux”. Qu’importe la valeur ou la qualité du présent, sa beauté ou son utilité, dire “Merci” est une suite logique au geste.

Banal, simple, exemple de vie quotidienne.

Quel mot vous viendrait à présent à l’esprit si, en sortant du quotidien et en entrant dans la blogosphère, vous veniez à recevoir un présent incroyable, un cadeau onéreux, une expérience inaccessible ou un voyage ? Un présent, un instant qui n’aurait jamais pu atterrir dans vos mains à moins de posséder célébrité ou aisance financière ?

“Merci” ? Là encore, nous sommes d’accord. Le terme exact serait même “Merci beaucoup, vraiment.”, c’est en tout cas celui que j’utilise depuis 9 ans tant on était fabuleux les moments, les présents.

Et si je vous disais que, pour certain.e.s influenceurs.ses. dire “Merci” était d’une telle condescendance, tellement “au-dessus” d’eux, qu’ils en oubliaient la plus rudimentaire des politesses ? Influenceurs.ses qui, la plupart du temps, ont des privilèges si importants si régulièrement depuis plusieurs années qu’ils leur apparaissent normaux, sensés, totalement adéquats.

La semaine dernière, au cours d’un échange de mail avec une marque, mon interlocutrice me notait (je cite) :
“C’est très rare qu’on nous remercie, alors merci à toi pour ce mot !”.

No comment ? Commentons plutôt.

En 9 années de bons et loyaux services, cette phrase est déjà revenue plus d’une fois. Mieux (ou pire, je vous laisse juger), il m’est déjà arrivé de dialoguer au cours d’un évènement avec un.e prestataire qui me confiait sa surprise au fait que je lui adresse la parole. Etonné.e que je lui parle ? Que je lui dise “Merci” ? J’ai -naïvement- demandé pourquoi et il m’a été dit que rares étaient les influenceurs.ses (on parle de ceux à plus de 100k en général) qui prenaient le temps d’échanger avec eux ou simplement de dire “Bonjour”.

Ce snobisme, ce comportement hautain m’a toujours profondément dérangé. Il m’est arrivé de me faire snober plus d’une fois par certaines personnes “connues” pour d’obscures raisons : 1/ne pas avoir le même nombre de followers, 2/ne pas être parisienne (province = plouc), 3/ne pas appartenir à leur petit monde, 4/ne pas avoir de valeur (comprendre : ne rien rapporter en terme de relationnel et/ou communauté à “draguer”).

Ce n’est pas de cette façon que j’envisage le blog et les expériences qui s’y rapportent.

Si nous nous croisions dans la vie “réelle”, je n’aborderai jamais de moi-même About-a-Girl.com. Mettons que vous lanciez le sujet, je répondrais à vos questions sans m’étaler. Ce blog n’est rien. Entendons-nous, il est important à mes yeux évidemment, il représente 9 années de travail et investissement, mais il n’est rien qu’une facette de ma vie et n’a aucun impact dans le “monde réel”.

Comprenons-nous : posséder un blog -même avec une petite renommée- ne fait pas de moi une célébrité, une personne extraordinaire, une révolutionnaire. Il n’est rien de plus que le cheminement d’une personne qui s’est dit un jour “Tiens, chouette les blogs, et si je lançais le mien ?” à une époque où ces derniers commençaient tout juste à émerger (9 ans je rappelle, la préhistoire donc) sans prétention ni autre envie que d’écrire et échanger.

Ce qui en découle depuis 2009 est un plus, un bonus, une chance incroyable dont, croyez-moi, je saisis pleinement la portée tout en restant extrêmement terre-à-terre vis à vis de ces avantages, profitant de vivre ces moments et, surtout, en n’oubliant jamais de remercier celles et ceux qui me permettent de les vivre. Pour tout vous dire, je me sens rarement à ma place dans les évènements, me demandant comment il est possible que je sois conviée alors que je ne suis personne. Une fois mon ordinateur éteint, ma vie reprend le dessus. Je continue mon travail, mes bijoux, je vois mes ami.e.s, je sors, je profite de mon mari et de mon fils. Rien de glamour, rien d’incroyable, une vie simple et normale qui, rassurez-vous, me convient bien plus que des voyages presse aux 4 coins du monde.

Il y a et il y aura une vie après les blogs et cette vie sera, de mon côté, similaire à celle qui est la mienne actuellement (quoi qu’allégée des heures que je passe sur About-a-Girl.com a écrire !). Rien n’aura bougé, je ressortirai de cette étape heureuse de cette jolie parenthèse, heureuse d’avoir pu réaliser certains rêves (grâce à CHANEL en l’occurence). Je n’éprouverai ni regret ni tristesse quand se tournera cette page et garderais précieusement les souvenirs de ce long et intéressant chapitre de mon existence.

Il n’y aura pas besoin de songer à “après”, à “comment faire”, quel métier reprendre, comment gérer le retour à “l’anonymat”, quand “célébrité” et “influence” ne voudront plus dire grand chose puisque le monde aura tourné et s’intéressera à autre chose, à d’autres et à leurs fabuleuses idées et à leur façon de communiquer qui sera, comme le furent les blogs, révolutionnaire.

Durant ces X années (rappelons que le blog ne ferme pas ;)) où j’aurai eu le privilège (disons-le) de recevoir petits et gros présents, simples et grandioses expériences, j’aurai pris le temps de systématiquement remercier chaque personne qui aura songé à moi, qui m’aura accordé sa confiance, cette chance, de remercier pour ces moments, ces privilèges, ces rencontres, qui résultent certes d’un travail, mais ne sont et n’ont jamais été un “dû”.

Un dû parce que j’ai ouvert un blog ? Parce que je sais écrire ? Parce que vous êtes nombreuses à me suivre ?
Non, absolument pas. Une suite logique peut-être mais certainement pas un dû.

Ne jamais oublier que tout est éphémère, de prendre du recul, de rester simple, poli, reconnaissante envers vous, les lectrices, envers les marques / agences / prestataires, aussi. Tout ceci vaut plus que des chiffres, qu’une illusion de célébrité.

Une question de gratitude et de politesse ?
Oui, vraiment.

A très vite sur About-a-Girl.com !


Créatrice du blog mode tendance et beauté "About-a-Girl.com". Journaliste et community manager freelance.

  1. Je suis étonnée de lire ça, je trouve ça normal de remercier , même si cela est juste pour un partenariat, c’est normal !
    Merci pour cet article.
    Gros bisous

  2. Whouahhh ça fait du bien de lire ça en effet avoir un certain nombre de followers ne fait en aucun cas de vous une personne à part et ne vous autorise certainement pas à oublier de dire merci et de répondre aux messages gentils que l’on vous laisse ;) certaines l’oublient trop souvent ,tout cela n’est que virtuel ne l’oublions pas !!!

    • Jessica

      12 juin

      C’est exactement ça ! Une fois Internet clôt, personne ne nous suit dans la rue (heureusement d’ailleurs) ;) Et même pour les plus célèbres qui sont certainement reconnu.e.s. Je pense que celles / ceux qui finissent par se sentir “à part” sont aussi extrêmement connecté.e.s, partageant la moindre parcelle de leur vie au point d’oublier de vivre dans le prisme d’Instagram et d’un filtre, qui font d’eux justement, une personne “à part”.

  3. En lisant cet article, je suis très surprise de constater que certains “influenceurs” de la blogosphère s’avèrent être des personnes malpolies et qui ne remercie pas les marques qui leur propose des produits. Je ne sais pas si c’est mon éducation qui est ainsi, mais on m’a toujours appris à dire “merci” à autrui, ce que je fais encore aujourd’hui. Si ils font pareil avec leurs lecteurs, je trouve ça un peu minable ce genre de comportement car c’est grâce aux lecteurs en grande partie qu’ils sont là aujourd’hui. Non vraiment je ne comprend pas.

    • Jessica

      12 juin

      Certains influenceurs se révèlent même assez agressifs avec leur communauté dès qu’elle ne va pas dans leur sens. S’il est difficile d’accepter la critique, c’est le jeu quand on choisit de s’exposer, et surtout s’exposer beaucoup (j’entends celles / ceux qui mettent en scène leur vie privée puis s’offusque des questions liées). Comme je le disais dans une autre réponse, je pense que cela vient aussi bien des influenceurs eux-mêmes que de certaines marques qui les “scarifient”. A donner beaucoup d’importance à des personnes qui -dans la vie réelle- n’en n’ont pas autant, cela revient à les transformer en personnages. Un peu à l’image de la télé-réalité et de ceux qui y participent, promus comme des stars alors qu’ils sont loin d’en être.

  4. Super cet article !
    “Merci” pour ton honnêteté et ton authenticité !
    Des bisous !
    Sandrine
    http://www.chonandchon.com

    • Jessica

      12 juin

      Merci à toi Sandrine d’avoir pris le temps de me laisser un petit mot par ici !
      Bises

  5. Pasninieworld

    6 juin

    Oooo que dexmots juste comme l a fait remarqué @sogirlyblog c est pour ses raison que je suis certain blog pour l’authenticité et que j en elimine beaucoup d autres ou les personnes prennent leur followers pour des vaches à lait et se perdent eux même s eloigne de leur essentiel… Quel gâchis. Donc merci de ces jolies mots .

    • Jessica

      12 juin

      Merci beaucoup ! L’appât du gain gâche malheureusement le jeu du blog pour certaines. Quand les propositions arrivent (très) vite après les débuts et sont (très) alléchantes, il est parfois difficile de faire la part des choses. Dire non n’est pas toujours simple, notamment quand ce sont de grosses sommes en jeu ou que l’appel de la “gloire” semble être au bout du tunnel. Effectivement, c’est un gâchis. Chacune doit y trouver son compte, dommage de ne pas se souvenir que ce sont les lectrices qui l’ont permis.

  6. Irène

    7 juin

    De la lucidité et un comportement humain simple et généreux, voilà, c’est tout simple, mais on en voudrait plus :)

  7. La blogosphere ressemble tellement à une énorme cours de récré pour adultes…
    Depuis 10ans que je suis dessus, ça n’a pas tellement changé, chose peut etre qui me pousse à m’en éloigner régulièrement et ne pas me laisser prendre au jeu (en fait sa m’intéresse pas )

    • Jessica

      12 juin

      C’est ça, la cours de récré pour adultes… Les amitiés par intérêt, les “Je te parle plus, t’es plus ma copine” (vécu !) quand une à une collaboration et l’autre non, la jalousie, l’envie… Celles qui vont jusqu’à se plaindre aux marques parce qu’elles n’ont pas eu le même cadeau que toi (ou de cadeau tout court)… Ton éloignement montre bien la place que tu accordes à ce petit monde : sa place juste ! Ce n’est qu’un dixième de nos existences, et mieux vaut en tirer le meilleur que de le voir se transformer en un lieu négatif.

  8. C’est un réel plaisir de lire ton article. Je dirai merci de le dire. Parfois je lis des blogs “connus”, je vois que la blogueuse se permet de répondre à certains commentaires et pas à d’autres. Je trouve ce comportement irrespectueux. Etre une blogueuse “connue” fait oublier la politesse.
    Combien ne répondent jamais sur instgram aux commentaires alors qu’il n’y en a meme pas 10.
    C’est assez révoltant de voir que la personne se sent au dessus de nous et ne nous adresse pas la parole.
    Les valeurs se perdent devant un peu de succès.
    Ton article était très intéressant.

    • Jessica

      12 juin

      Merci Floriane pour ton commentaire et tes mots !
      Je réponds toujours aux commentaires (bon avec du retard, je l’admets !) et à tout le monde, ici, sur Instagram, en message privé, et même aux mails. C’est bien la moindre des choses et je ne vois pas pourquoi “trier” les réponses. Je comprends que tu ressentes une supériorité quand il y a absence de réponses, c’est l’effet que ça me fait également. Soit les filles en question s’en fiche (mais elles zappent l’essence même de la communauté), soit elles manquent de temps (mais ce n’est pas une excuse pour tout).
      Le succès monte vite à la tête, c’est bien dommage de ne pas voir que tout n’est que “paillettes” en réalité.

  9. Sérieusement ? Je trouve ça juste hallucinant de ne pas remercier quelqu’un qui fait un cadeau, partenariat ou pas…

    Mais j’ai l’impression que la politesse et le savoir-vivre se perd. C’est incroyable de se rendre compte combien de personnes sont si égoïstes…

    Bref je te souhaite de continuer encore longtemps a partager tes billets de blog, que cette manière de s’exprimer dure encore longtemps (moi aussi j’ai envie de blogger encore longtemps !)

    La bise,
    A

    • Jessica

      12 juin

      Et oui, sérieusement malheureusement pour l’avoir entendu à de multiples reprises. Je suis d’accord avec toi concernant la perte du savoir-vivre, même dans la vie “réelle”, beaucoup de personnes semblent oublier les “principes de base” (merci, bonjour, au revoir !).

      Je te remercie pour ton commentaire, et je te souhaite également de blogger encore longtemps !
      Bises et à très vite ? :)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSTAGRAM
RETROUVEZ ABOUT A GIRL SUR INSTAGRAM