Shopping – Yeux cachés sous verres fumés

Shopping – Yeux cachés sous verres fumés

Les lunettes de soleil font partie intégrante de ma panoplie quotidienne, aussi bien hivernale qu’estivale. Il serait même plus juste que j’écrive “les lunettes” tout court, puisque j’en porte également de vue (mais ceci n’est point le sujet de ce post).

Chaque article “Style personnel” publié ici, inclus forcément une paire de lunettes de soleil vissées sur mon nez. Il en va de même pour les rares selfies que je peux poster sur mon compte Instagram (@jessaboutagirl).

A cette manie, ne voyez aucune prétention ou mépris, c’est tout d’abord un besoin, puis une facilité (plus évident de regarder ainsi l’objectif qu’avec le soleil dans les yeux), une façon d’être plus à l’aise et, enfin, un vrai goût pour l’objet.

Bien que je possède plusieurs paires, ce sont souvent les Céline qui vous voyez sur About a Girl. Côté cost per wear, on peut dire que celles-ci auront été largement rentabilisées ! Autrement dit, il est temps de changer afin de varier les plaisirs.

Rien de tel selon moi qu’un accessoire pour réhausser une tenue. Ce fera certainement l’objet de plusieurs posts, car, vous vous en doutez bien, les lunettes de soleil sont loin d’être le seul moyen. Mais revenons au sujet du jour.

Le classicisme dont je fais preuve concernant l’achat d’accessoires commence lentement (mais sûrement) à s’étioler. Après des années de mantra “Noir c’est le choix sûr”, je commence à prêter une plus forte attention aux pièces plus osées voire excentriques. Tout est une question de point de vue évidemment.

Aussi, pour cette (ces ?) prochaine paire de lunettes de soleil, sortir, là-aussi, de la monture noire me parait assez évident. Mon regard se porte notamment sur les montures écailles / léopard / imprimées, les verres travaillés à l’image des paires Dior, ou aux formes plus marquées type oeil de chat ou encore rondes / oversize.

Dans ce domaine -comme pour la majorité des accessoires- partant du principe que je les porte au quotidien et des années durant, c’est un domaine où je n’hésite pas à “investir” une certaine somme. Comme je vous le disais plus haut, le cost per wear est excellent et, plus simplement, même si la somme peut être coquette, cela reste un “luxe accessible”.

Sur ce long discours, je ne pouvais que vous présenter les modèles qui me font actuellement flancher. Reste à présent à les essayer car bien que mes envies d’originalités et changements soient au rendez-vous, une fois sur mon nez, je peux rapidement déchanter !

Avez-vous un modèle qui vous fait envie ?

Passez une excellente journée et à très vite !

Sélection – Lunettes de soleil

Partager:

3 Commentaires

  1. 9 juin 2017 / 11 h 02 min

    moi je bave toujours sur ces fameuses Céline!!

    • 9 juin 2017 / 11 h 36 min

      Elles ne me quittent pas depuis des années, elles ont largement été rentabilisées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *