Quatre mois pour conclure.

Comment se sont passées vos vacances ?
Et votre rentrée ?

Cette fameuse rentrée qui s’apprivoise, se prépare, s’anticipe, bref, se dompte, pour ne pas sombrer dans la spirale infernale des urgences “pour hier”, des mails qui s’accumulent amenant votre boîte à frôler l’implosion, et autres sollicitations intrusives et souvent péremptoires.

C’est bien cela une rentrée. Une dose de stress injectée en intraveineuse amenant les bénéfices estivaux à s’estomper dès le pied mis au bureau. Rares sont celles (et ceux !) qui arrivent à garder leur état d’esprit détendu et alangui après une journée de réalité professionnelle.

Septembre se traine donc une sale réputation. Mois peu apprécié apportant néanmoins dans son sillage perspectives de renouveau et changements salutaires. Comparons-le à janvier. Septembre est, comme lui, une sorte de nouvelle année, porteur de promesses, d’ambitions et de résolutions.

Qu’attendez-vous de cette rentrée ? De ces quatre derniers mois qui conclurent 2018 ?

Une relecture des désirs de l’an passé s’impose toujours avant que je note le moindre mot de cette Editor’s Letter particulière. Il y a un an, j’évoquais avec vous mon souhait d’évolution pour About-a-Girl.com ayant eu la trop forte impression de tourner en rond les mois précédents, de n’y trouver ni plaisir ni réconfort, ni même envie de poursuivre ce qui était un tout petit blog en 2009 et qui s’est transformé en “mi-job” au fil des ans. Il m’avait fallu puiser loin, très loin, pour passer le cap de la lassitude et embrasser pleinement cette 9ème année en votre compagnie.

Globalement, j’ai atteins mes objectifs, tenus mes engagements. Les thématiques se sont diversifiées, je ne m’y suis jamais sentie aussi à l’aise & libre. Certains projets n’ont pas pu aboutir demandant bien trop de temps (consacré à 23/NOVEMBRE), les tenues se sont comptées sur les doigts d’une main, mais le bilan demeure positif.

Jongler entre mon fils, mon boulot de journaliste, les créations de bijoux et le blog n’a pas été simple, loin de là, cependant j’ai réussi à tout mener de front, en solitaire, faisant des choix dont les conséquences ont -finalement- été positives.

J’aborde cette nouvelle rentrée comme une suite logique bien que nécessitant de nouveaux aménagements. Je l’accueille, pour une fois, le coeur léger, prêt à abattre les futurs obstacles qui se dresseront, fatalement, sur la route, heureuse de poursuivre certaines aventures (mon job, le blog, les bijoux), heureuse également de profiter pleinement de mon fils avant qu’il ne fasse, lui aussi, sa rentrée. C’est une rentrée “tournant”, une dernière sous cette forme, ce co-working avec mon mini-assistant. Des moments qui ne reviendront pas et que je désire ardemment favoriser.

Cette rentrée 2018 s’est, pour une fois, faite plus tardivement mais elle a été soignée, aménagée, pensée dans ses moindres détails, faisant la chasse à l’affolement, à la désorganisation et à toutes ces choses plus ou moins grandes, qui égrainent trop rapidement ce que furent les vacances : un paradis, une parenthèse, un renouvellement.

On se retrouve mercredi prochain pour un nouvel article !


Journaliste. Créatrice de contenus. Fondatrice du blog "About-a-Girl.com" et de la marque de bijoux "23/NOVEMBRE".

  1. Céline

    13 septembre

    Hello !
    Pour ma part, ça fait bien longtemps que ce terme de “rentrée” ne me fait ni chaud ni froid. J’ai le sentiment que la société nous impose avec cette “rentrée” d’avoir de nouveaux objectifs, de se remettre vite au travail, de trouver une nouvelle routine, bref de nous rappeler que nous sommes imparfaits et qu’il faut vite corriger cela.
    Que neni, pas pour moi, j’ai ma ligne de conduite, je me remets en question quand c’est nécessaire, je n’attends pas la rentrée (ni le 1er janvier d’ailleurs) pour me remettre dans les rails.
    Je ne laisse pas le stress m’envahir parce qu’on repart sur une nouvelle année, ça sera tous les ans pareil, le temps passe alors profitons de nos instants tout simplement.
    Mais tant qu’on y est, parlons-en héhé ;) Moi ce qui me plait avec la rentrée c’est que ça annonce l’automne, ma saison préférée, et l’optique proche de ressortir mes pulls, manteaux, écharpes, bottines, et ça j’ai vraiment hâte !!
    Sinon rentrée est aussi synonyme d’accouchement pour moi cette année. J’attends mon bébé pour le 30 septembre, alors pour le coup rentrée est aussi synonyme de changements.
    Etant en congé maternité depuis début août, j’avoue que je n’ai rien vu de la rentrée dans mon quotidien..!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSTAGRAM
RETROUVEZ ABOUT A GIRL SUR INSTAGRAM