Chers Réseaux Sociaux

Chers réseaux sociaux,

Je vous aime ou plutôt je vous ai aimé. Dois-je vous quitter ?
Faisons ensemble un point sur notre relation.

Issue d’une des premières vagues de blogs (« About a Girl » entrant dans sa 9ème année d’existence), je vous ai connu à vos balbutiements. On ne savait pas trop quoi poster, quoi écrire. On s’y mettait un peu par curiosité sans en saisir toutes les ficelles. C’était sympa, c’était agréable. On échangeait et on rigolait aussi.

Et puis Instagram est né et tout a changé.

Je me souviens des débuts de mon compte. Une photo de mon bureau avec un filtre relativement immonde prise à la va-vite. Je pense que j’ai accumulé les photos dans le genre pendant un temps. Durant de longues périodes, je ne postais rien, je me contentais de regarder des clichés qui étaient parfois du même niveau que les miennes, parfois superbes.

Puis j’ai posté un peu plus même en me demandant si Instagram fonctionnerait longtemps (naïveté) car « On n’a pas tous les jours quelque chose d’intéressant à photographier ». Alors j’ai montré des pans de vie pas super intéressants mais les abonné.e.s arrivaient, c’était sympa. On échangeait et on rigolait aussi.

Les mois ont glissé, mon blog a changé, la blogosphère a changé, la donne évoluée et Instagram a pris une ampleur démesurée.

Les photos se sont grandement améliorées, les techniques aussi, les comptes ont grossi, grossi, grossi jusqu’à exploser pour certains. Les blogueuses sont devenues des « influenceuses », des créatrices de contenus, des personnalités digitales, des entrepreneuses.

Produire de l’image encore et toujours plus vendant du rêve, suscitant de l’envie et, forcément, de la jalousie voire de la haine.

Grâce à vous chers réseaux sociaux, je sais quand une influenceuse que je suis se lève, déjeune (et ce qu’elle déjeune), où elle va le matin, puis se restaure, repart l’après-midi, sort le soir et se couche. Et avec qui aussi. Une amie ? Une foule de copines ? Son mec ? Son chien ? Fort heureusement, pour le moment, je ne sais pas encore à quel moment elle fait pipi (quoi que).

Cher Instagram, tu as réussi un tour de force.

Tu as supplanté les blogs, supplanté l’écrit. Tu as instauré une dictature de l’image, de la vie parfaite que tout un chacun se doit de vivre (ou à défaut, envier). Tu as su créer une élite qui ne distille pas toujours de très bons messages (sur la santé, l’éducation, la facilité, l’argent, la consommation, etc.). Un terreau de célébrités digitales qui ont « tout donné » pour accéder à la notoriété et se plaignent à présent de l’intrusion dans leur vie privée, grandement partagée.

Mais on n’est plus à une contradiction prêt avec toi cher Instagram ?

A l’heure où s’est lancé (suivi d’un décès en 24h !) un nouveau réseau promettant monts et merveilles, dois-je vous quitter chers réseaux sociaux et surtout toi Instagram ?

Pourtant je t’ai aimé, j’ai découvert des comptes merveilleux (heureusement, j’en suis toujours !), des personnes adorables. J’ai eu (un temps) envie de créer de plus jolies images, d’apprendre à cadrer, à mettre mieux en valeur un élément, un paysage (ceci dit, sur le blog également). Jusqu’au point de rupture qui t’a fait sombré dans une surenchère, une compétition permanente, une dépréciation et une comparaison constante au sein desquelles certaines tirent grandement leur épingle du jeu.

Chers réseaux sociaux, est-il temps de se dire bien plus régulièrement adieu ?

Ce monde, le monde, auquel vous permettez grand l’accès est entrain de se noircir, se rabougrir et de se détériorer. Il n’est plus possible de lire Twitter sans voir critiques et haine. Il n’est plus possible de poster sur Facebook sans lire tout et n’importe quoi. Il n’est plus possible de partager une photo sur Instagram sans que cela ne se transforme en véritable jeu de hasard pour qu’elle vive et soit vue.

Rien n’est plus simple avec vous et la simplicité d’ailleurs, n’existe plus dans votre vocabulaire.

Chers réseaux sociaux, ces derniers mois, je vous aime surtout lorsque vous êtes fermés !
Et vous ? Qu’en pensez-vous ?


Créatrice du blog mode tendance et beauté "About-a-Girl.com". Journaliste et community manager freelance.

  1. il est vrai que les Réseaux sociaux ont perdus de leurs superbes, il est devenu impossible de se faire voir sur instagram notamment, je suis déjà un petit compte à la base mais là c’est pire que tout , je suis devenu quasiment inexistante

  2. Azylis

    8 mars

    Depuis quelques temps je suis soulée et régulièrement l’idée de supprimer mon compte Instagram me traverse la tête.
    De la même manière, le blog durera le temps qu’il durera. Mais aujourd’hui, bien écrire et avoir envie de partager ne suffit pas pour être lu et échanger. Et les retours par rapport au temps et à l’envie qu’on y met sont bien souvent frustrants.
    Les choses changent, c’est dans la suite des choses. A voir comment tout cela va encore évoluer…

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

INSTAGRAM
RETROUVEZ ABOUT A GIRL SUR INSTAGRAM