Restes d’été

Ne pas laisser filer l’été (et exploiter son dressing) en gardant encore des robes plus légères parmi les gros pulls et autres pièces très hivernales. Les ressortir entre deux averses pour les porter réchauffées par une veste. Voilà un concept qui me plait depuis longtemps. Je savais que j’apprécierai encore plus cette tunique devenue robe, lorsque je pourrais la porter avec des collants et des boots. Et pour continuer la série entamée hier « C’est plus grand que ma taille habituelle mais je l’adore ainsi », il y a cette veste (/gilet) Maje, que je vous avais déjà montré l’an dernier et que je ressors avec plaisir. Trouvée sur eBay au bout de longs mois de recherches pour une bouchée de pain (surtout le en comparant au prix initial), elle est, elle aussi, deux tailles au dessus de la mienne. Parfaite ainsi, d’autant plus que  je ne l’ai jamais revue en vente nul part. Tenter même si l’étiquette indique quelque chose de trop grand, ça a du très bon il faut croire !

Veste Maje
Robe Zara
Ceinture Sandro
Boots Dickers Isabel Marant

Pampa

En ce moment je suis en guerre. Le conflit a éclaté entre moi et moi. Je suis tombée dans une espèce de facilité slim / baskets tous les jours, ou presque. Niveau confort, je pense qu’on a difficilement fait mieux. Surtout lorsque le temps joue les indécis à coup de « Il fait chaud, non froid, non chaud ! » et que tu ne sais plus quoi mettre puisque en tee-shirt tu vas grelotter et en blouson, tu vas transpirer, en passant d’une rue ombragée à une rue très ensoleillée (histoire de compliquer encore plus les choses). Si on ajoute à cela que j’ai beau adoré le printemps, je le hais pour me poser autant de complications vestimentaires, plus qu’à l’ordinaire, et que 4 kilos en trop on décidé de s’incruster et de me tenir compagnie (sauras-tu les retrouver sur cette photo ?), la première chose que je fais dès que je me lève, c’est d’enfiler ce nouvel uniforme. D’autant plus qu’avec ces Springcourt un peu molleton, un peu navajo, je n’ai pas envie de chercher plus loin…

Veste « Reine » Maje
Top dentelle H&M
Slim enduit Zara
Chaussures « Pampa » Springcourt


Repérées l’an dernier, je n’avais pas réussi à mettre la main dessus à temps. Lorsqu’elles sont apparues sur Spartoo, autant vous dire qu’en deux clics, l’affaire était dans le panier. Aucun regret, elles sont certes un peu étranges en forme (surtout que j’ai l’habitude de mes Isabel Marant), mais très confortables. Si elles vous intéressent les filles, je ne saurais que trop vous conseiller de ne pas suivre justement l’indication des tailles qu’ils fournissent et de réellement prendre votre pointure habituelle (et non une taille en dessous), chose que j’ai fait et elles sont parfaites. Le retour du frais m’a permis de ressortir ma veste Maje trouvée sur eBay dont je suis définitivement et inconditionnellement amoureuse et qui, même ouverte sur les bras, tient quand même chaud.

Autant vous prévenir, la semaine sera placée sur le signe du retour du noir dans les looks ;-)

Le jour d’après

Et voilà, Noël tant attendu est derrière nous. Bientôt le sapin, les guirlandes, et les décorations retourneront dans leurs cartons, dormir en paix pendant une année. J’espère que vous avez été gâtées et passé un très bonne journée. Celles qui me suivent sur Twitter savent déjà le cadeau magnifique que j’ai reçu de mes parents. Autant vous dire que j’ai encore une fois été ultra gâtée, et que je suis aux anges.

Voici une petite tenue shootée en extérieur avec mon iPhone (d’où la qualité des photos…). Une tenue chaude et sans prise de tête avec des pièces que j’aime par dessus tout et une toute nouvelle paire de chaussures que je vous présenterai mieux très bientôt. Ce que je peux déjà vous dire, c’est que niveau confort, elles sont au top. Oui, l’accro aux boots a encore frappé !

Manteau Zara, veste cloutée Maje, chemise Bérangère Claire, slim IKKS, boots Clarks (chez Spartoo), sac New Look

Alors les filles, ce Noël ? Des chaussures déposées au pied du sapin et enfouies sous les cadeaux au réveil ?