Abonnez-vous à la newsletter pour ne manquer aucun nouvel article !
Menu & Search
Wellbox® Bilan – Deux mois

Wellbox® Bilan – Deux mois

Deux mois ont passés depuis la présentation de la Wellbox® sur About a Girl. Huit semaines d’utilisation sur lesquelles je vais revenir afin de vous dresser un premier bilan. Positif ? Mitigé ? Avant de vous en dire plus, un petit retour sur le pourquoi et comment s’impose.

Dans le premier article, je vous confiais que mon plus grand complexe physique était lié à mes jambes. Pour diverses raisons que j’exposais, je vous notais que ces dernières me faisaient souffrir (au propre comme au figuré) depuis de nombreuses années et qu’il m’était très difficile de les accepter telles quel.

Aussi, utiliser la Wellbox® apparaissait comme une solution très intéressante (bien qu’onéreuse, je le reconnais) pour tenter, non pas d’éradiquer le problème totalement, de me sentir plus à l’aise, plus en phase avec cette partie de mon corps.

Je précise, une fois de plus, que certes il serait idéal de se sentir parfaitement en accord avec notre physique. L’accepter tel qu’il est avec ses bons et mauvais côtés. Cependant, même si je me suis réconciliée avec beaucoup (beaucoup) de choses ces dernières années (la liste était bien longue), je demeure toujours très sensible sur ce dernier point. L’objectif n’est pas d’atteindre la perfection (photoshoppée) des magazines, simplement un point d’entente cordiale entre elles et moi.

Elles ne seront jamais parfaites -au sens des standards de la presse j’entends-, ni superbement lisses, sans défauts, sans marques causées par la vie, mais améliorées serait une belle victoire.

Revenons donc à la Wellbox® et à son utilisation.

utilisation wellbox, avis wellbox, seance wellbox, wellbox lpg, machine wellbox, appareil wellbox, blog mode, blog mode tendance, blog mode nice, about a girl blog

Comment se passe une séance Wellbox® ?

Six minutes au quotidien, rien d’intenable ni d’impossible à caser dans son emploi du temps.

Je l’avoue, à la première mise en marche de la machine, je n’en menais pas large. Le fameux « Est-ce que ça va faire mal ? » étant certainement la première question qui jailli à l’esprit lorsque l’écran s’est allumé.

Pour démarrer en douceur (esprit vaillant es-tu là ?), j’ai choisi la fréquence la plus faible afin de me familiariser avec la machine. J’imaginais un palper rouler qui déloge la peau et tout ce qui va avec, j’étais loin du compte.

La Wellbox® est plus dans le massage. Les rouleaux vont et viennent sans accrocher, sans attraper ou pincer la peau. C’est délicat, plus dans la vibration que l’impulsion ou pression. Rassurée, j’ai monté le niveau et si l’ensemble était (logiquement) plus fort, le soin restait parfaitement confortable.

Pas de douleur, pas de marques en fin de séance, et six minutes qui filent excessivement rapidement.

Quel bilan au bout de deux mois ?

Comme pour l’épilation via lumière pulsée, je vais être franche avec vous : j’ai également eu un problème de régularité.

Bien que très motivée, j’ai -je le confesse- sauter régulièrement des séances. Six minutes, c’est très rapide, il aurait très intelligent de les passer avec la Wellbox® avant de me laisser tomber raide de fatigue dans mon canapé.

Principales excuses : des journées -très- chargées sur le plan professionnel puis personnel et une fatigue qui, se cumulant, m’a coupé toute motivation. Oui, ce sont toujours les mêmes faux arguments dont on se sert pour tout repousser et qui, au vu du peu de temps qu’une séance prend, n’ont vraiment pas lieu d’être.

Si sur ces 7 séances hebdomadaires, plusieurs ont sauté, vous vous doutez donc que les résultats sont moins intéressants que si j’avais effectué correctement ces huit semaines de programme.

Cependant, vu mon laxisme, j’ai tout de même pu constater une nette amélioration de ma peau, globalement plus jolie, plus « nette », plus lisse. Mieux, je sens mes jambes plus légères (l’effet massant régulier) ce qui est rudement agréable lorsque vous souffrez -comme moi- de problèmes circulatoires (merci l’héritage familial) et connaissez le bonheur des jambes fatiguées / gonflées en fin de journée.

Alors la Wellbox® ? Oui ? Ou bof ?

Oui, je maintiens, la Wellbox® est un excellent appareil qui mérite réellement ses galons dans le domaine du bien-être. Ceci était un premier bilan, vous imaginez bien que je ne compte pas m’arrêter là. Que ce soit pour approfondir ces premiers résultats ou, plus tard, en « entretien » et « soutien » -notamment quand je reprendrais le sport-, elle demeure un allié de poids et me permettra très certainement l’an prochain, de me sentir bien mieux avec mes jambes.

Pour l’heure, disons que nous entamons les discussions et négociations. Elles ont encore un peu de boulot à faire avant que nous nous entendions bien mieux puis parfaitement.

Conclusion. 

Bien sûr, l’investissement n’est pas anodin. La Wellbox® demeure une machine difficilement accessible mais qui, indéniablement, est efficace et offre une multitude de possibilité (je le redis vite fait : anti-âge, drainante, lissante, détoxifiante, etc.). Je sais que plusieurs personnes de ma famille ont des vues dessus depuis qu’elle est arrivée chez moi. Peut être est-ce un achat à faire groupé ? Cela peut être un moyen de partager son coût.

Sur ces mots je vous souhaite de passer une excellente journée et vous invite à participer au concours AMPM sur mon compte Instagram (@jessaboutagirl) si cela n’est pas encore fait, 3 cartes cadeau de 500 € sont à gagner !

A très vite pour un nouvel article !

2 Comments

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. 3 années ago

    Je découvre grâce à toi je ne connaissais pas du tout !

    xx

    http://wall-of-style.blogspot.fr

  2. Céline
    3 années ago

    Merci pour ton retour !
    Je compatis à ton problème de jambes, même si je ne connais pas les tiennes, j’ai du mal à accepter les miennes (merci l’héritage maternel) aussi.
    Alors persévère, ça va bien finir par payer, je souhaite que tu te réconcilie avec tes jambes ;)